L'oeil de mon chat, la suite...

Publié le par Caroline

J'ai emmené donc, Griffon chez le vétérinaire. Ce dernier m'a dit que j'avais bien fait de venir. Comme je le pensais, ce n'était pas la cornée, mais la paupière qui était atteinte.
Cependant, une infection avait débuté, d'où l'aspect peu engageant de son petit noeil. Il était même un peu fiévreux vendredi.
Deux piqures et du collyre chez lui. Et je continue, tous les jours à la maison, avec du collyre et des comprimés.
Griffon va mieux, maintenant.
En plus c'est moins la foire dans le jardin, donc il peut se reposer.
J'ai même eu droit à un gros câlin ce soir. Mais ça, c'est peut-être parce que j'ai eu de la viste ce week end et qu'il est content de retrouver un peu de calme.

C'était la première fois que j'emmenais Griffon chez ce vétérinaire.
Il l'a bien soigné, mais je ne suis pas ravie pour autant.
La vétérinaire qui recevait mon chat en Guyane, était très affectueuse avec les bêtes. On ne pouvait que lui reconnaître cette passion.
Celui-là, j'avais l'impression qu'il avait hâte de finir le rendez-vous et que mon chat l'enquiquinait un peu (il faut dire qu'il a un peu tendance à visiter les nouveaux lieux, mais comme beaucoup de chats, j'imagine).
Mais bon, il a sauvé l'oeil de mon chat, et c'est déjà pas si mal.

Publié dans L'antre du fauve

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article