Chitra Banerjee Divakaruni : Mariage arrangé

Publié le par Caroline

4ème de couverture :

Et un mot vous vient du ciel qui s’ouvre. Le mot amour. Vous vous rendez compte que vous ne l’aviez jamais compris auparavant. C’est comme la pluie, et quand vous levez votre visage, comme la pluie, il vous lave de tout ce qui n’est pas essentiel, vous laissant vide, propre, prête à commencer.

Au mot « amour », une mère indienne respectueuse des traditions ne donne pas la même signification qu’un jeune amant américain. Comment concilier la puissance d’un sentiment avec les codes sociaux qui tentent de le réglementer ? A cette question, chacune des onze histoires de Mariage arrangé propose une réponse singulière. Onze figures de femmes qui découvrent l’expérience fondatrice de l’amour dans ses arrangements avec la réalité, et le deuil de l’impossible perfection du bonheur.

 

Mon avis :

Je recommande ce recueil de nouvelles à tous ceux qui veulent découvrir un peu de la culture indienne, mais aussi comprendre un peu mieux le choc entre deux cultures. En effet, si ici on parle bien d’amour, arrangé et parfois devenu véritable, un autre grand thème est abordé ici, celui de la tradition indienne qui rencontre la société américaine. Et comment dans ces dispositions là, l’amour peut-il être à sa place ? Pas si facile.

Ces nouvelles, d’ailleurs, ne sont pas à « joyeuses-joyeuses ». Mais au diable les récits roses bonbons ! Ici, nous sommes en présence d’authenticité, de tranches de vies émouvante et qui nous ouvrent vers une autre culture. D’ailleurs, lexiquement parlant, l’auteur a laisser des mot en indien, ce qui ne laisse pas d’ajouter au charme exotique de cet ailleurs que nous désirons connaître. Et ne vous inquiétez pas, à la fin, un glossaire vous explique tout.

Alors n’hésitez pas, courrez à la rencontre de ces femmes, qui se sont instruites en occident et souffrent du poids des traditions, ou de ces femmes qui ont grandi dans une Inde aux règles régissant tout et se retrouvent aux Etats-Unis, un monde différent. Quelle place vont-elles occuper ? Celle de l’épouse qui à sa place en cuisine, élève ses enfants et s’occupe de la maison. Ou celle ou la femme instruite veut travailler, s’occuper de son physique, pour qui le mariage ou la maternité n’est pas une fin.

 

Tout simplement superbe dans son contenu comme au niveau du style qui vous entraîne d’histoire en histoire.

A vous de voir…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

axelle 25/02/2008 19:16

si t'as le recueil, je suis preneuse

Caroline 25/02/2008 19:38

Justement, je te le gardais au chaud. ^^

jean-marc 24/02/2008 16:18

Cela donne envie Caroline ...Pour ma part je préfère les femmes actives qui s'épanouissent là où elles le souhaitent.
Gros bisous

Caroline 24/02/2008 22:27

Moi aussi, je préfère! ^^Bises.