Erreurs de jeunesse ?

Publié le par Caroline

Est-ce qu’on doit tout pardonner aux jeunes ?

C’est la question que je me pose depuis deux jours.

Un jeune, forcément, n’a pas eu encore l’opportunité de développer tout son savoir. Bien heureusement il n’a vécu que peu de choses et ses opinions évolueront au fil des années qui passent.

Quand on est gamin, on se dit, « jamais je ne conduirais en ayant bu ! ».

Qui peut affirmer n’avoir jamais pris le volant sous l’emprise de l’alcool ? Surtout que de nos jours les limites à ne pas atteindre pour éviter les ennuis avec nos amis en uniforme sont plus que basses.

Les adolescents trouvent très amusant d’essayer de se marginaliser de différentes façons. « Ouais, les vieux, sont tous des cons ! » « Les profs sont des blaireaux qui captent queude ! ».

Résultat, ces mêmes jeunes se trouveront quelques années plus tard dans la peau de parents tout aussi cons, et pour certains d’entre eux dans celles de profs aux affres avec des minots boutonneux qui rêve de révolte et de gloire.

 

Je m’éloigne de sujet, de ce qui m’a amenée sur cette réflexion.

Pour tout vous dire, j’ai reçu un appel téléphonique il y a deux soirs. Un jeune. Tiens donc. Avec sa bande de guignolos qui se fendait la poire derrière. Je les entendais.

Il essayait de me faire croire qu’il avait trouvé mon chat. J’ai eu 4 appels à la suite, avec les autres derrière qui pouffaient. Lors du dernier appel, je n’ai pas décroché. Le gamin m’a laissé un message comme quoi il avait écrasé mon chat mais que s’il revenait à la vie il me rappellerait pour avoir une récompense.

 

Je pense qu’ils avaient bu, parce qu’à ce niveau de bêtise…

Quoiqu’il en soit, je me demande si je peux intérieurement me permettre de leur en vouloir et de les traiter de tous les noms d’oiseaux (parce que quand même, ce n’est pas vraiment drôle leur affaire. Ils ne s’imaginent pas à quel point les gens peuvent être malheureux quand ils perdent leur boule de poils) ou si je dois prendre du recul et me dire qu’il faut bien que jeunesse se passe.

 

J’ai malgré tout décidé que, s’ils me rappellent, je porte plainte pour qu’on puisse remonter jusqu’au numéro de portable (oui, car les couards font leurs blagues avec numéro masqué, ils ne sont pas complètement idiots).

 

 

 Replongez-vous dans l'univers de mon chat perdu et celui de la petite trouvée il y a quelques temps.

 

Commenter cet article

axelle 21/07/2008 22:13

Moi, je les traite de "très gros connards

Caroline 23/07/2008 13:23


;)


jean-Marc 18/07/2008 23:33

Le problème dans l'histoire Caroline c'est que ton chat était concerné par cette stupide blague je te l'accorde..
Mais toi aussi si tu les logent tu peux bien te marrer à ton tour.
Bisous à toi et bon week end

Caroline 19/07/2008 12:31


bises ;)


charlotte 17/07/2008 18:53

ben tu peux leur pardonner beaucoup de choses, mais pas la connerie- pas CE genre de conneries.

Caroline 17/07/2008 20:09


Alors je peux me permettre dire : "p'tits cons!"
;)