Borderline n°10

Publié le par Caroline

Ca faisait longtemps que je ne m'étais pas exprimée sur mes lectures.
Manque de temps.
Et pourtant, j'en ai lu des trucs bien sympa...

Je reprends donc aujourd'hui avec mes lectures du week-end.
Je me suis procurée à la rentrée littéraire de samedi le dernier n° de Borderline (sorti en mai ^^).

J'ai trouvé l'ensemble plutôt bien réussi.
Soyons clairs, dans les nouvelles, en général, on pourrait faire 4 classifications :
* Les beurks > celles qu'on juge inutiles, vraiment faibles et sans intérêt
* Les mouais > elles ont le mérite d'exister, mais si elles n'existaient pas on s'en plaindrait pas vraiment
* Les pas mal > elles ne sont pas au top niveau, mais la lecture a été agréable. Peut-être ne manquait-il juste qu'un petit quelque chose...
* Les Wouhaou > Ces nouvelles-là, on s'en rappelle, non seulement toute la lecture a été très agréable, mais la chute aussi. Le bonheur, le pied. L'extase?

Ce numéro tirait vraiment vers le haut.
La nouvelle que j'ai préféré est la première (Des croix dans le verger, de Santiago Eximeno). Je l'ai trouvé très bien menée. En tout.
Aubes, de Nicolas Chapperon, m'a un peu moins séduite, dans le sens où si l'idée des dieux qui s'occupent comme des gamins m'a amusé, dans le récit il m'a manqué quelque chose. Ou peut-être que j'ai été gênée par le mélange burlesque et conte. ???
La chute de Martingale (de Sergio Gaut Vel Hartman), m'a fait halluciner, au moment de la chute. Je me suis dit : "Mais quel malade!". Pas l'auteur, hein! le personnage! Et si c'est pas bonheur un récit qui fait réagir?
Il faut lire La Ultima Cancion, de Cyril Carau. Car, même si nous savons que l'humanité génère des monstres, des Hommes à qui on défoncerait volontier la tête, il existe aussi les autres, à savoir les héros, ce qui mobilisent pour une juste cause. Un peu d'idéal que diable! Il n'y a pas que des humains qui ne palpitent pas! (ouais!)
Cante Jondo, de Elie Darco. (ce qui suit pourrait s'assimiler à du spoiler!) La prochaine fois que vous rêverez d'un visage qui vous semble familier, prenez rendez-vous avec votre notaire (^^). Jolie écriture, thème maintes fois revisité, mais on se laisse prendre et c'est agréable.
Si vous comptez manger au restau ce soir, ne lisez pas Restes, de Alfredo Alamo, juste avant. Vous le regrtteriez en lisant votre menu et en passant devant la ruelle longeant le dit restau. Cette nouvelle n'aura pas fait de sans faute comme la première, parce que certaines petites choses m'ont échappées. Mais j'ai quand même profité de l'intrigue, du style. Du bien mené également, à quelques détails près en ce qui me concerne.


Forum de Borderline (asso Catharsis)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jacques 19/09/2008 21:18

Salut,

Content que le Borderline t'ait plu... Quand au Braunbeck, j'espère qu'il te laissera à Cergy... euh, non qu'il te laissera pantoise (et non à Pontoise, effectivement...)

A la revoyure !

Caroline 22/09/2008 11:34


Je ne doute pas que nous aurons l'occasion de nous revoyer bientôt, lors d'un festival ou autre événement du même acabit. A Andresy peut-être, non loin de pantoise... ^^


Lionel 15/09/2008 22:30

Très agréable tous ces commentaires !

Caroline 16/09/2008 12:25


Et c'est 100% honnète ! ^^


jean-Marc 15/09/2008 18:53

Que de saines lectures ....Tu lis beaucoup tout les mois?
Bises Caroline

Caroline 16/09/2008 12:24


Ca dépend des mois.
Et ça dépend ce qu'on entend par beaucoup.
Certains diraient que je lis peu, d'autres beaucoup. ^^
J'en lis entre 2 et 4.
Sans compter certaines autres lectures que je ne compte pas dedans, comme celles que je fais pour un comité de lecture pour une maison d'édition ou certaines revues de nouvelles...