Assedic de mon coeur

Publié le par Caroline

Certes, j'aime l'Assedic.
Je ne vais pas dire le contraire, cet organisme plus que merveilleux est censé me donner de l’argent alors que je pourrais vivre dans un pays où on me laisserait crever de misère dans un coin.

 

Mais… car il y a toujours un mais !

Pourquoi est-ce que je reçois ce jour deux courrier de l’Assedic, l’un d’eux m’informant que j’ai effectivement droit de toucher des allocations, l’autre me disant, au contraire, que je ne toucherai pas un Kopeck ? Pourquoi ?

 

 Alors que j’ai travaillé, durement, au péril de ma vie auprès d’élèves complètement lobotomisés et agressifs, en compagnie d’un chef dénué de tout sens logique, humain et moral, on m’interdirait à moi de toucher ce à quoi j’ai droit ?

 

Non, je vous rassure !

Même si ce que je dis plus haut, je ne suis pas loin de le penser, ce qui m’énerve le plus c’est de recevoir ces deux lettres contradictoires le même jour.

Des fois je me demande à quoi sont payés ces gens. Peut-être qu’on leur a explicitement demandé de jouer avec les nerfs d’une pauvre fille qui voit son compte en banque fondre comme neige au soleil depuis mi septembre… Mais j’imagine que ces gens là, dans leurs bureaux surchauffés, s’en fichent pas mal de la petite dame qui se bouffe les ongles en attendant leur verdict.  Verdict qui d’ailleurs ne lui apprend rien, puisqu’ils ne sont pas fichu d’être avec eux-mêmes. Verdict qui va l’obliger à dépenser des sous pour les appeler (attente téléphonique et blabla, je vous dis pas !)

Vive les organisme élevés pour vous aidez, vous citoyen d’un Monde toujours plus juste et plus efficace !

 

Bref !

C’est toujours pareil…

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Emeraude 14/11/2007 08:27

tu devrais aller les voir plutôt que les appeler, en général, il y a un bureau dans chaque ville...
et à titre informatif (mais je ne sais pas si c'est ton cas), pour avoir le droit aux assedics, il faut avoir travaillé 91 jours après une démission et bien sûr, ne pas avoir démissioné à l'issu de ces 3 mois!

Caroline 14/11/2007 13:09

J'habite dans une toute petite ville (presque un village) donc je suis obligée d'appeler ou de me déplacer. Le coup de téléphone sera plus rapide. Et merci pour l'info concernant les 91 jours, ce n'est pas mon cas, mais c'est une information très utile. ;)